Et de 6 !

 

capture-decran-2016-11-29-a-10-43-11

Les versions se suivent a un rythme soutenu, nos amis Danois sont a fond sur le sujet, la dernière beta corrige surtout des bugs suite aux remontées des testeurs.

Ça sent la sortie imminente !

Publicités

BasICColor 5, utile ou pas ?

Bas Une nouvelle version, un nouveau visuel !!!

Alors quoi de neuf derrière le « petit hibou » ?

Eh bien beaucoup de choses, tout d’abord ce qui fâche: le tarif, disons le directement les Allemands n’y vont pas avec le dos de la cuillère 500€ HT le soft et 250 la mise a jour a partir de  3.5. Et ce sans aucune charte, il faut quand même faire quelques profils dans l’année pour amortir ces investissements.

Maintenant les bonnes nouvelles : la version 5 est vraiment un nouveau produit et pas une simple mise a jour.

Tout d’abord l’ajout de la création de DCP, ce qui représente une vraie bonne nouvelle pour les utilisateurs de Camera raw et LR. Ils vont enfin pouvoir créer des DCP digne de ce nom, et c’est pas dommage attendu que ceux fournis par l’éditeur Californien sont pitoyables et indigne de ce type de produit. Finis aussi la limitation aux 24 patches de la Color Checker et son logiciel fourni particulièrement simpliste. xRite a pourtant un passé sérieux dans le domaine de la création de profil, mais la volonté de se « tourner » vers des solutions basique destinés a un publique peu exigeant engendre des produits « ras les pâquerettes » .

Avec BasICColor 5 un grand nombre de mire sont prises en compte et les réglages particulièrement qualitatif.

input5-basiccolor

Concernant les profils icc un nouveau moteur de rendu permet de créer des profils offrant un meilleur rendu (contraste, ombre) ce qui dans le cas de Capture one est un vrai plus.

Un module spécifique est prévu pour la création des profils a destination de C1, et si 3.5 apportait des résultats particulièrement performants, la version 5 limite les retouches en « lissant » mieux les courbes (moins de cassure)

Alors le jeu en vaut-il la chandelle (où le hibou) ? Premier point une version limité a 14 jours et pleinement opérationnelle est disponible sur le site de BasICColor ce qui est une bonne manière de se faire une idée précise des capacités du produit. Deuxièmement les utilisateurs de .dcp ne peuvent qu’y trouver leur compte, et en trois l’amélioration de la qualité des icc ne peut pas laisser indifférent les photographes qui souhaitent tirer le meilleur de leurs appareils. Pour ma part après avoir testé cette version la question est réglée, la version 5 est sur mes Macs ce qui me donne l’occasion de reprendre mes profils appareils et scanner et même de me faire des .dcp pour Camera raw.

Allez !!! faites des photos !😉

 

 

Capture one 9 quoi de neuf ?

Pasted Graphic

Eh bien après ce téléchargement et une mise a jour très très simple, pas besoin de passer par les forums ou les lignes dédiées, on est pas chez les pimpins de Californie on cause Danois, et croyez moi on voit la différence…

Bon laissons les utilisateurs et leurs gourous a leurs « angoisses, Mon module d’import, il est où  » Bah a la benne mais si tu râle un peu fort je te le remet…

Passons…

Là on est sur du dur, un truc qui gère les meilleurs dos numériques !

Donc quand on avance on avance.

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de 10.9 ils vont devoir faire l’impasse. Pour les autres, que du bon.

Nouveau moteur de contraste et c’est pas que sur le papier, fini la saturation excessive, on peut jouer avec le curseur !

Nouveau moteur de luminosité, on gagne en rendu !

Nouveau moteur de saturation, on peut pousser sans tomber dans l’excès !

Nouvelle fonction courbe, on peut travailler (presque!!!) comme sur le L du LAB, allez en avant !

Nouvelles fonctions de l’éditeur de couleur, il est redéfini dans son usage, et autre ajout, on peut sélectionner une couleur et définir un calque de réglage a partir de celle-ci !

Je n’ai pas encore approfondi les nouveautés de « mot clés » et de leur hiérarchie, pas plus que les avancées des DNG en matière de colorimétrie il va me falloir un peu de temps pour digérer tout ça.

Mais le premier retour, est on avance véritablement dans le bon sens avec ce produit, fi de la reconnaissance de pingouins, des modules d’import « versatiles », fi des dcp pourris, fi des abonnements aléatoires et complexes.

On bossent, on est qualitatif ! Après tout n’est-ce pas le but ?

Si vous doutez de ma demo !

On a le droit de douter, c’est même légitime !

Par contre quand la démonstration atteste les dires, douter relève de l’obsession, le récent barouf sur le DNG a susciter nombre d’article y compris de ma part. Pour les plus septiques la lecture de l’article de Couleueticc démontre sans ambiguité que le passage du raw (qui serait en danger) au Dng du « sauveteur californien » ne se fait pas sans conséquences !

Bonne lecture et réfléchissez bien pour la gestion de votre flux 😉