C1 et le « nuage ».

Ciel nb

Capture One est non seulement LE logiciel de traitement raw, pour la qualité de son dématriçage, sa gestion de la couleur en entrée comme pour le traitement, mais c’est aussi et peut-être avant tout un soft de production.

Pour mémoire l’application Capture Pilot permet de partager ses shooting en réseau interne sur un ordinateur, une tablette, un smartphone. Mais aussi sur le net a travers un navigateur, c’est expliqué ici ! et ce n’est pas là le seul point fort de ce petit soft 😉

Une nouvelle solution de partage vient de s’offrir a nous l’excellent « professeur » nous livre dans un de ses articles une méthode qui ravira ceux qui sont a la recherche d’une possibilité de partage sur différents services comme Flikr, Facebook, Google Picasa et autre. Pour plus d’explications voir ici.

Bonne lecture et diffusion de vos images.

2013 s’efface…

Dans ces derniers jours de l’année nombre de sites ou programme télé nous proposent des retours sur l’année écoulée, la télé sous forme de bêtisier, le problème est que s’ils souhaitent nous faire un vrai bêtisier il faut qu’il nous repasse l’intégralité de leur programme…

2013 aura vu la fin d’un service de mise en ligne et sauvegarde d’image particulièrement élégant et performant, je veux parler d’Everpix qui faute de pouvoir emprunter suffisamment a mis un terme a son aventure. Dans leur message de fermeture les créateurs du site avaient promis le remboursement des abonnées et bien j’ai un virement sur mon compte bancaire du « solde » de mon abonnement. Merci les gars et bon vent.

Pour connaitre la société Américaine je suis sur que les créateurs d’Everpix sauront rebondir, car outre atlantique un échec n’est pas une faute mais une expérience enrichissante.

Un coup d’œil dans le rétro nous donne a voir que l’image est au centre de notre société, mais que ce n’est pas pour autant que les professionnels de l’image se portent bien.

La prolifération des moyens et des services engendrent un mélange des genres !

La presse dans son ensemble utilise les services « micro-stock » et autre Flick’r et se fout complètement de la qualité. A lire ici un article sur le sujet, auquel je n’ai rien a retrancher. Autre lieu où le sujet de ces fientes de « services » est abordés, Kecebolaphotographie.

Bonne lecture, bien que j’ai cessé de croire que le fait de passer d’un chiffre a l’autre puisse changer grand chose, voici 2014, wait and see.

Bonne année.

La fin d’une aventure !

Everpix ferme son service de mise en ligne de photo faute d’abonnement suffisant.

Début 2013 j’avais évoqué le lancement de cette startup basée a San Francisco, la synchro fonctionnait correctement, l’interface élégante, le stockage illimité. Mais malgré toutes ses qualités les deux « frenchies » a l’origine de ce projet jettent l’éponge.

Dommage.

Bande de menteurs !

Depuis quelques temps je suis assailli d’appel téléphonique de la part de SFR qui me propose un accès internet, jusque là rien de surprenant. Par contre je trouve la nouvelle stratégie particulièrement déplorable.

Une première fois un homme a l’accent de l’Afrique de l’ouest m’explique que SFR vient d’effectuer des travaux sur ma commune, que je suis en dégroupé, que le Dslam a été changé et que de ce fait je peux bénéficier d’un débit de 8 megas….ce qui au regard de ma connexion actuelle la multiplie par 4 ! bref que du bonheur. On me donne un code de réduction et un numéro a appeler dans la foulée pour bénéficier de la dite remise.

Une rapide vérification me confirme ce que je pressentais, de dégroupage point, de travaux que nenni. Bref menteurs!

Aujourd’hui nouvel appel, cette fois, une voix féminine, accent identique, discours semblable, mais là pas de dégroupage mais une « restructuration des lignes pour un meilleur réseaux, attendez je teste votre ligne… oui, oui vous pouvez obtenir jusqu’à 8 megas. Menteurs.

Bref le forcing stupide, si l’on ne prends pas le temps de tester sa ligne et de vérifier, on peut très bien se laisser prendre au propos plus que tentant de ces démarcheurs qui ne font que répéter un laïus rédigé par des spécialistes peu scrupuleux.

Je viens de lire un article dans lequel il est dit que « nos bons dirigeants » souhaitent mettre un semblant d’ordre dans les propositions des Fai. Qu’ils ne se privent pas, il y a du boulot.

Article du Monde.

Iwork dans le nuage !

Utilisateur de la suite Apple iWork ! je trouve que son nom prend un peu de sens depuis que celle-ci est accessible via iCloud. Cupertino vient de mettre en ligne ( version beta ) ses logiciels de la suite bureautique. Image

A tester, dès la semaine prochaine avec devis et factures dans le nuage !

Droit d’auteur

En passant

L’image est partout, dans nos téléphones, tablettes, et pour nombre d’entre nous, encore dans nos appareils photo.

Cette profusion, et la facilité de diffusion laisse penser a certains que c’est gratuit, et qu’il suffit de télécharger une image pour en disposer sans contrepartie.

Un article de DPreview illustre bien ce fait. Protéger efficacement ses images n’est pas simple, lire ici les conseils de Cedric Girard (aube nature) qui, dans son activité de photographe animalier est confronté au vol des images et donne quelques pistes a suivre.

Coup de gueule ! ras le bol des effets d’annonce.

A l’heure où nos » élites dirigeantes » se penchent sur l’avenir du très haut débit (THD) et ce, suite a l’annonce conjointe de la présidence et Matignon de développer la THD pour tous a un horizon de 10 ans, j’avoue mon ras le bol.

Vu le montant de 20 milliards d’euro l’état des finances du pays et l’empressement de l’opérateur historique a équiper des zones faiblement peuplées il y a de quoi s’inquiéter.

J’habite et travaille dans une région riche: la Haute-Savoie mais hormis les stations et grandes agglomérations on plafonne a 1 voir 2 mégas, des membres de ma famille réside a Noisy le Grand, bords de Marne zone pavillonnaire: 1mega alors que les parties immeubles de la commune bénéficient d’un débit beaucoup plus élevé.

Alors avant de promettre la lune ne faudrait-il pas d’abord développer le réseau existant avec des débits plus performant, qui a besoin réellement du THD ?

Des lignes a 8 ou 20 megas pourraient satisfaire bon nombre d’internaute qui râle devant leur ordi qui peine a télécharger ou envoyer des fichiers de plus en plus lourds. Et ce pas uniquement pour mettre en ligne la video du petit dernier sur YouTube, mais les softs s’achètent en ligne, un OS comme Mountain lion pèse dans les 4,4 gigas une suite Adobe  plus de 8 gigas.. Sans parler des solutions Cloud qui deviennent incontournable.

Avec 2 petits megas (dans le meilleur de la nuit)  pas fini de pester devant la barre de téléchargement.

Je n’ai jamais vu des travaux qui finissent a l’heure, donc les 10 ans peuvent parfaitement passer a 15 voir plus, et les coûts exploser. Alors en attendant on fait comment ?

Article en rapport