Astuces et raccourcis !

Dans cette page je souhaite mettre en ligne les astuces et idées des utilisateurs Capture One. Vos idées seront les bienvenues, sachant que cette page n’a pas vocation a se substituer au forum, mais bien de mettre en ligne vos astuces, pour les questions « techniques » le forum restant le lieu de discussion privilégié.

Capture One deviendra ce que nous en ferons : donc faisons remonter nos infos !

Bien dans cette optique (bah oui photographe…) je vous donne ma façon de travailler en mode plein écran.

En plein écran afin de naviguer dans l’image « zoomer », sélectionner l’outil main (H) un clic droit sur le mulot ou le track pad, vous fait apparaitre une fenêtre de navigation a l’endroit du clic, ainsi, facile de se déplacer dans l’image pour vérifier un réglage.

Capture d’écran 2013-08-01 à 17.52.33

Bon tout le monde saura de qui il s’agit, le mec en jaune grimpe le Ventoux comme une Mob mais sur un vélo, style de merde…

Ceci fonctionne en plein écran, ou en mode viewer !

Petite info sur un sujet complètement différent, si vous souhaitez calibrer votre boitier, puisque Capture One autorise de sélectionner son profil d’entré, ce qui entre parenthèse est quand même autre chose que les profils « Landscape, Camera vivid, Portrait…. » de certain…

Alors je sais un profil DCP est possible avec les logiciels compatibles, pour ça, ne compter pas sur moi, c’est de l’hébreux, mais là il capte.

Donc tout cela pour dire que si vous créer un profil pour votre boitier avec C1, il est important de l’enregistrer en version ICC 2 et non 4 , petit retard de Phase One sur le sujet.

Je rappel que vous pouvez créer un profil a partir d’une mire shootée, et exportée depuis C1, et traité dans un logiciel de calibration. Ou modifier un profil d’entré  existant dans Capture One  et l’enregistrer en tant que profil ICC, ceci après avoir effectué vos modifications sur les couleurs qui « posent problèmes » en entrée.

Capture d’écran 2013-08-02 à 17.49.08

Ce profil est immédiatement accéssible dans le menu « Carractéristiques de bases »

Capture d’écran 2013-08-02 à 17.51.49

Utiliser les mots clés.

Capture One n’est pas le plus sophistiqué pour la gestion des mots clés mais on peut quand même appliquer une structure de mots clés que l’on crée dans une session ou un catalogue et que l’on pourra retrouver dans toutes les sessions et catalogue .

Donc j’ouvre une session affiche une série d’images et sélectionne l’une d’elle.

Capture d’écran 2013-12-03 à 16.20.59

Dans la  fenêtre « information » je tape le mot clé : Animaux, et j’ajoute : Chat et plus si besoin.

Capture d’écran 2013-12-03 à 16.23.21

Ensuite j’enregistre ma configuration en tant que préréglages utilisateur.

Capture d’écran 2013-12-03 à 16.23.49

Capture d’écran 2013-12-03 à 16.24.26

C’est la première partie de la création des mots clés, a partir de ce point je peux appliquer ces mots clés dans tout catalogue ou session que je décide d’ouvrir.

Dans cet exemple je sélectionne toutes les images auxquelles je souhaite apporté ces mots clés en prenant soin de cocher « éditer toutes les variantes sélectionnées » dans le menu « Modifier » ou de cliquer sur la petite pile dans le menu outil (en haut a gauche dans la capture).

Capture d’écran 2013-12-03 à 16.25.43

Je retourne dans mon menu préréglages utilisateur et applique celui qui me convient, ainsi toutes mes images sont modifier avec les paramètres de mon preset.

Se Créer sa Hiérarchie de classement.

   Il est possible voir souhaitable de créer une structure de mots clés mieux organisés, pour cela je me suis fais sur papier l’architecture de mes mots clés, C1 ne proposant pas de hiérarchie type Paysages, Personnages, Animaux… dans lesquels ont peut ajouter des mots clés : Paysages: Montagne, été…Il faut donc se générer sa propre organisation.

Deux possibilités a la volée c’est a dire lors de l’import des images dans une session ou catalogue, ou alors pour les plus organisés a « l’avance » solution plus réaliste si on a beaucoup d’images a importer sur des sujets différents.

Un moyen pratique de se créer sa structure est d’ouvrir une session avec quelques images dupliquées afin de travailler sur des images « martyrs » qui vont nous servir de support pour le montage de notre organisation.

J’ai donc ouvert une session avec quelques images peut importe le format jpg, raw pas d’importance, on sélectionne une image et ouvre le menu Métadonnées on ajoute le mot clé « maitre » de notre thème ici j’ai choisi Flore dans celui-ci on pourra trouver des fleurs, des arbres…Mots Clés maitre

J’enregistre ce préréglage

Prereglage

Mais pour qu’il soit reconnu comme « maitre » il faut l’enregistrer dans un dossier, il me suffit de créer un dossier au nom de Flore et de l’enregistrer.

Dossier

Mon dossier enregistrer je retourne dans mes métadonnées et j’alloue un mot clé esclave a mon image « Fleurs Pommier »Mot esclave

Petite remarque ne pas laissé le mot clé « sélectionné » comme sur la capture sinon il ne sera pas pris en compte mais bien le validé. A ce niveau nous pouvons soit enregistrer notre préset dans le dossier Flore ou alors ajouter un second niveau dans Flore que je vais nommer « Arbre » en ajoutant un dossier du même nom lors de l’enregistrement.

Voici le résultat.

Sous niveau

   Je peux ainsi me générer ma « hiérarchie » de mots clés dans C1, ces presets peuvent être comme nombre d’autres appliqués lors de l’import des images dans une session ou catalogue.Import

   J’ai également testé la solution qui consiste a se rendre directement dans le dossier Métadata: ~bibliothèque/Application support/Capture One/Preset60/ Metadata, et de créer directement ses dossiers correspondants aux mots clés « maitre » et ensuite depuis le menu Métadonnées d’enregistrer les présets dans ces dossiers on gagne une étape d’enregistrement et cela a fonctionné pour moi.

    Voilà, a vos clavier, les longues journées d’hiver sont propices a la photo et au classement !

Gestion profils icc.

Capture One utilise dans le flux de travail les profils icc, je rappel que ces profils peuvent avoir deux origines.

  1. La création d’un profil a partir su shoot d’une mire et son interprétation dans un logiciel de calibration.
  2. L’éditeur de couleur qui enregistre les corrections apportées en tant que profil.

Permettant ainsi d’intégrer ces profils au workflow aussi bien lors du shoot connecté que de l’import. Ces profils sont enregistrés dans le dossier ColorSync du dossier Bibliothèque de l’utilisateur.

Alors tout ceci est bel et bon tant que l’on travail dans les sessions, mais pour ce qui est des catalogues il existe un problème de « suivi » de ce profil, si on applique un autre profil que celui choisi par défaut il va bien s’afficher et sera utilisable pendant le travail, mais si l’on quitte le catalogue et qu’on le relance, le profil n’est pas pris en compte et l’image s’affiche sans corrections de bases ou avec un mauvais profil.

Après avoir fouillé un peu dans les dossiers sessions et dans le « contenu du paquet » des catalogues, on s’aperçoit que C1 « utilise » les profils de manière différente entre la session et le catalogue.

icc session

  Sur cette capture on voit le contenu du dossier Setting 70 d’une session dans lequel C1 copie et enregistre le profil utilisé sur l’image. Et c’est logique puisque la session a vocation a être utilisée sur plusieurs machines, il faut donc que le profil suive les images. Donc dans lorsque l’on quitte l’application et qu’on la relance pas de souci le profil est dans la session et suit l’image.

Mais dans le cas du catalogue c’est différent le profil est sous la forme d’une adresse interne et n’est pas copié dans sa « version originale ».

icc catalogue

Phase One est au courant « et travail » a régler le problème. Mais en attendant le résultat est pénible.Caracteristique

Voici ce que l’on obtient dans le cas de l’utilisation d’un profil autre que celui par défaut dans un catalogue après sa fermeture.

Mais une solution que j’espère de transition est possible, il suffit de copier le ou les profils dans le dossier « input » dans l’application. Pour ce faire,un clic droit sur l’icône de C1.

Afficher le contenu du paquet/ Contents/ Frameworks/ AppCore.framework/ versions/ A/ Ressources/ Profiles/ Input. OUF! et là glisser le ou les profils dument nommés dans la structure que propose l’éditeur de couleur.

Capture d’écran 2014-01-08 à 09.11.00

 Seule la partie après le tiret suivant le nom du boitier est modifiable, lui attribué un nom identifiable afin de s’y retrouvé par la suite. Toutes ses manipulations terminées relancer C1 et tous vos profils sont accessibles a partir du menu déroulant dans « Caractéristiques de base » et doivent fonctionner avec catalogue et session. En attendant que Phase One règle ce problème je n’ai pas trouvé d’autre solution. Bonnes photos avec les bonnes couleurs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s