Catalogue, session, ou les deux ?

Depuis l’arrivée de la version 8 et de son catalogue, et aussi grâce a la qualité de son traitement Capture one attire de plus en plus de monde. Une partie suite a l’abandon d’Aperture, une autre « légèrement » agacée par les approximations dont Adobe devient coutumier, et le blocage du moteur de traitement de LR depuis… 2012 une éternité en informatique.

Bref une nouvelle population s’intéresse a un logiciel qui faisait surtout le bonheur de quelques pros, C1 était avant tout un outil dédié au dos Phase one.

Les versions actuelles se sont largement ouvertes a une utilisation plus « généraliste » mais il semble a lire ici ou là les réactions que la philosophie Danoise échappe a certains !

Alors comment approcher la gestion des images a la sauce Scandinave, et bien cela se présente de 2 façons :

  • La session qui est le mode d’origine de C1
  • le catalogue apparu avec la version 7 et amélioré avec la 8

Les deux sont compatible puisque l’on peut importer une session avec tous ses paramètres dans un catalogue. Personnellement j’utilise la session pour tous ce qui est clients et le catalogue pour ma photothèque. La session est parfaite pour le shoot connecté, le transfert d’une machine a une autre, donc chez moi une commande une session a la fin j’ajoute même une copie de la facture, ainsi j’ai tout sous la main a partir d’un seul dossier. Et rien ne s’oppose a une reprise de cette session dans le cas de reshoot ou de complément. On peut aussi a partir d’une session ajouter un dossier contenant des images sans passer par l’importation, mais avec cette solution C1 créer des dossiers dans chaque répertoire

Capture d’écran 2015-11-17 à 10.45.43

on se retrouve vite avec une moisson de dossier, ce qui est normal puisque avec la session tous les réglages « suivent » les images.

Donc une session est faite pour contenir les originaux leurs réglages sa corbeille, et ses sorties. Ainsi elle est complète et transférable a tout moments.

 

Maintenant le catalogue, on peut lire tout et n’importe quoi a ce propos ! j’écris (haut et fort) que C1 est tout a fait a même de gérer un catalogue.

Avec le catalogue on se retrouve face a un choix en effet soit on va stocker nos images dans celui-ci, ou alors on va créer sa propre structure de classement sur un disque et travailler avec un catalogue qui pourra être en mode hors ligne, cette solution offre l’avantage d’offrir la possibilité d’accéder a ses raws a partir d’autres applications, et ne surchargent pas le disque interne. Le fonctionnement en mode hors ligne permet un travail complet sur les images hormis bien sur le traitement final et l’export. Donc solution particulièrement intéressante dans le cas d’un portable.

Maintenant comment organiser au mieux ceci pour s’y retrouver ?

Pour ceux qui souhaitent ranger leurs images dans le catalogue ( et ils en ont bien le droit ) c’est simple il suffit de passer par l’import ,Capture d’écran 2015-11-17 à 11.15.06et de sélectionner « Dans le catalogue » ainsi nos images sont stockées a l’intérieur  et tout se passe ici Capture d’écran 2015-11-17 à 11.20.12

Un seul élément tout a l’intérieur.

Autre choix on range tout ailleurs et le catalogue ne contient que les fichiers réglages et les préviews ( ou presque )Capture d’écran 2015-11-17 à 11.23.26

Donc on va importer nos images sur un disque et les classer selon notre méthode, pour ce faire on va utiliser « transfert d’image » sur Mac et créer notre structure de dossier. Mais plutôt que de tout détailler ici je vous invite a regarder la video de Couleur et icc qui détaille sa manière de procéder :Video Couleur et icc c’est simple efficace et rapide. Dans cette video on voit le logiciel Perfect Browse 9 disponible sur le store Apple pour une vingtaine d’euro, ce logiciel est vraiment efficace et d’un bon rapport qualité prix, pour ceux qui souhaitent allez plus loin Photo Mechanic  très bon logiciel mais 150$ donc il faut en avoir l’utilité.

Chacun peut se « penser » sa propre structure en fonction de ses habitudes et de ses gouts sachant que l’organisation du disque et celle du catalogue peuvent différer, sur le forum un membre a mis en ligne sa gestion des ses images, clair, efficace mais encore une fois chacun doit le penser a sa sauce. Voir ici l’avantage de ce type d’organisation est que les fichiers sont classés en fonction de vos propres critères, et qu’ils sont accessibles pour d’autres logiciels.

Quand nos images sont sur notre disque avec notre structure, a partir du catalogue on va « importer » mais cette fois on va sélectionner « emplacement actuel » de cette façon les originaux restent a leur place et seul des images de prévisualisations sont dans notre catalogue.

Capture d’écran 2015-11-17 à 12.22.25

On va donc avoir une organisation de base de notre catalogue avec ses rubriques de bases Capture d’écran 2015-11-17 à 12.30.08

Et ensuite libre a nous de ranger cela comme on le souhaite au sein du catalogue une gestion avec les albums (intelligent ou pas) collection, Groupe… Sachant que ces « rangements » sont virtuels et que nos originaux restent en place !Capture d’écran 2015-11-17 à 12.02.41

Je ne vois franchement pas ce qui rebute certains c’est facile et efficace et au bout une qualité d’image impeccable, en plus l’interface de C1 est parfaitement « modifiable » a votre sauce on peut, et doit organiser ses menus en fonction de sa production. Alors catalogue ou session ?

Ah j’allais oublier dans le cas de mode hors ligne, le logiciel utilise les préviews et ceci ont une taille définie en fonction des réglages dans les préférences Capture d’écran 2015-11-17 à 12.41.09

Par défaut ceci sont sur 2560 ce qui est optimum en terme de poids et permet un agrandissement jusqu’a 50%, si l’on souhaite du 100% il faut augmenter la taille de l’imagette, mais c’est évidement au détriment du poids et de la vitesse d’affichage !

Allez a vos mulots, tablettes et en avant !