Ballade printanière !

Un rayon de soleil, mon chien un boitier a l’épaule, nous voilà partis.

Les pervenches sortent, après des mois de neige la nature accélère son processus pour boucler son cycle. Mais il n’y a pas que les petites fleurs qui s’affichent au détour des chemins. Au cœur des Aravis, ses prés, son Reblochon, ses forêts et ses décharges sauvages. Monsieur Papillon n’est pas encore passer partout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s